Retour sur la SDI 2024

Retour sur la SDI 2024

Du 4 au 10 février, les Canadiens d’un océan à l’autre et du monde entier ont participé à la Semaine du développement international (SDI), un moment annuel pour célébrer les contributions du Canada à l’éradication de la pauvreté et à un monde plus pacifique, plus inclusif et plus prospère. Coopération Canada n’a pas manqué l’occasion, et nous avons le sentiment d’avoir accompli beaucoup avec le soutien de nos partenaires et, surtout, de nos précieux membres.  

Le 5 février, le Hub ARC a organisé une projection de Zo Reken, un film qui explore l’aide humanitaire en Haïti, le néocolonialisme et les promesses non tenues de la coopération internationale. La projection a été suivie d’une séance de questions-réponses, explorant les intersections entre la Semaine du développement international et les efforts de lutte contre le racisme au sein du secteur, en particulier pendant le Mois de l’histoire des personnes noires. 

Le 6 février, Coopération Canada et ses membres se sont rendus sur la Colline du Parlement et ont insisté pour que le Canada renforce son leadership mondial avant le budget 2024. Ils ont rencontré plus de 50 député-e-s, sénateur-trice-s et membres du personnel politique du Bloc Québécois, du Parti conservateur, du Parti vert, du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral. Cette journée de dialogue avec les décideur-euse-s canadien-ne-s s’est achevée par une réception parlementaire au cours de laquelle, accompagnés des organisations partenaires et soutenus par des politicien-ne-s, des chef-fe-s de file du secteur et des sympathisant-e-s, nous avons célébré l’impact positif de la coopération internationale canadienne dans le monde.  

Nous avons également récompensé l’innovation et l’excellence en matière de coopération internationale lors de la remise des Prix Coopération Canada. Le 7 février, nous avons félicité Catherine Liao, directrice de ReSurge Africa, et Odette McCarthy, directrice générale d’Equitas, lauréates des prix Karen Takacs, pour leur plaidoyer féministe et leur leadership collaboratif en matière de coopération internationale. Musu Taylor-Lewis, directeur exécutif de Food for the Hungry, et Tiyahna Padmore, gestionnaire de projet à World Vision Canada, ont remporté le prix Innovation & Impact (individuel) en partenariat avec l’EUMC, pour leur leadership en matière de lutte contre le racisme et de décolonisation dans le cadre de la coopération internationale. La Fondation Girls of Tomorrow a remporté le prix Innovation et Impact (organisation) en partenariat avec l’EUMC, pour son travail de lutte contre la stigmatisation menstruelle en Ouganda. 

Enfin, le 8 février, notre directrice générale Kate Higgins et notre responsable des politiques Carelle Mang-Benza ont comparu devant le Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international pour discuter de l’engagement du Canada en Afrique. 

GF1onjdXIAAp5mT

Alors que nous terminons la SDI 2024, Coopération Canada remercie tous ses membres et tous-tes celles et ceux qui nous aident à construire un monde plus juste, plus sûr et plus durable. 

Rétrospective de la SDI2023 à Coopération Canada

Rétrospective de la SDI2023 à Coopération Canada

Du 5 au 11 février, les Canadien-ne-s ont célébré d’un océan à l’autre ainsi qu’à l’étranger la Semaine du développement international (SDI), une occasion annuelle pour participer à des activités et célébrer leur contribution à la lutte contre la pauvreté et à l’édification d’un monde plus pacifique, plus inclusif et plus prospère.  

Cette année, les activités de Coopération Canada étaient la Journée sur la Colline, la cérémonie de remise des prix de Coopération Canada, une réception parlementaire et un événement conjoint sur le Rapport mondial sur le développement humain 2021-2022 du PNUD. 

Le 7 février, Coopération Canada et ses membres ont passé une journée sur la Colline du Parlement pour parler aux parlementaires de l’importance stratégique de l’aide internationale et de la différence qu’elle fait dans la vie de millions de personnes dans le monde. Plus de 40 personnes des organisations membres de Coopération Canada ont participé aux rencontres avec les député-e-s du Bloc Québécois, du Parti conservateur, du Parti vert, du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral. Nos membres ont apprécié leurs discussions fructueuses et ont remercié les député-e-s et les sénateur-trice-s pour leur soutien au leadership canadien face aux multiples crises auxquelles le monde est confronté. Leurs arguments de discussion sont résumés dans ce document : “Au milieu de crises multiples, le leadership canadien à l’échelle mondiale est nécessaire”.

PXL_20230207_1918094431

Au cours de la SDI, Coopération Canada a également fait une pause pour reconnaître l’excellence en matière d’aide humanitaire et de développement international lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de Coopération Canada en présentant les prix Innovation & impact, en collaboration avec l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et les administrateur-trice-s du prix Lewis Perinbam. La cérémonie a eu lieu le 9 février. Nous avons eu l’honneur cette année de recevoir le ministre du Développement international, l’honorable Harjit S. Sajjan, qui a prononcé le discours principal de la cérémonie. Plus de 100 personnes ont assisté à l’événement et ont félicité les lauréat-e-s des Prix Coopération Canada 2022. 

Cooperation-Canada-Awards-2022-4

L’un des moments clés de la célébration de la SDI2023 à Coopération Canada a été la réception parlementaire qui s’est tenue le 8 février et qui a été organisée en partenariat avec ONE, Résultats, le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE) et le Groupe de travail canadien sur les politiques d’éducation internationale (CIEPWG). Des personnes de notre secteur et des parlementaires de tous les partis se sont réunis pour célébrer la SDI2023 et faire de la sensibilisation sur les besoins des plus démunis dans le monde. 

MicrosoftTeams-image-50
MicrosoftTeams-image-51
One_Keep-the-promise

Coopération Canada a également co-organisé avec la Fondation Aga Khan Canada (AKFC) le 9 février une conversation sur la progression dans l’incertitude du développement humain. Dans le contexte de la récente publication du Rapport mondial sur le développement humain 2021-2022 du PNUD, des décideurs et des hauts dirigeants du développement international ont discuté de l’incertitude et des responsabilités que nous avons tous pour faire progresser le développement humain. Pedro Conceicao, directeur du Bureau du Rapport mondial sur le développement humain, a prononcé le message principal lors de cet événement instructif. 

Image17

Le 8 février, Kate Higgins, directrice générale de Coopération Canada, a pris la parole devant le Comité permanent des affaires étrangères et du commerce international du Sénat du Canada. Dans le cadre de la SDI2023, le comité examinait les questions et les défis liés au développement mondial. Vous pouvez lire le témoignage de Kate ici.

MicrosoftTeams-image-48

Alors que nous clôturons la SDI2023, Coopération Canada remercie tous ses membres pour leur engagement ainsi que les député-e-s et sénateur-trice-s pour leur disponibilité. En travaillant ensemble, nous pouvons bâtir un monde plus juste, plus sûr et plus durable pour tous. 

Témoignage de Kate Higgins au Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international

Témoignage de Kate Higgins au Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international

Témoignage de Kate Higgins au Comité sénatorial permanent des affaires étrangères et du commerce international le mercredi 8 février 2023. Panel 1 : de 16 h à 17 h.

 

Bon après-midi. C’est un plaisir d’être ici. J’aimerais rendre hommage et exprimer ma gratitude au peuple algonquin Anishnaabe, dont nous nous réunissons aujourd’hui sur le territoire non cédé et non abandonné. J’aimerais également souligner que nous nous réunissons pendant le Mois de l’histoire des Noir-e-s, et reconnaître le tort que les pratiques coloniales, racistes et oppressives que beaucoup, y compris la société civile, ont causé dans le monde entier au nom du développement. Ceux et celles d’entre nous qui s’engagent dans le développement international et l’aide humanitaire doivent entamer une profonde réflexion, évoluer et prendre des mesures pour faire mieux.  

J’ai le privilège de diriger Coopération Canada, une coalition de près de 100 organisations canadiennes de développement international et d’aide humanitaire travaillant dans toutes les régions du monde. En tant que voix nationale indépendante pour la coopération internationale, nous travaillons avec nos membres, et avec d’autres partenaires ici au Canada et dans le monde, pour réaliser un monde plus juste, plus sûr et plus durable. Alors que je m’adresse à vous aujourd’hui, mes pensées vont aux personnes touchées par le tremblement de terre dévastateur de cette semaine en Turquie et en Syrie. Les membres de Coopération Canada travaillent avec leurs partenaires en Turquie et en Syrie, ainsi qu’avec leurs réseaux mondiaux, pour fournir une aide immédiate.  

Comme vous le savez tous et toutes, cette semaine est la Semaine du développement international. Une occasion pour nous de mettre en lumière les contributions canadiennes à l’éradication de la pauvreté, à la lutte contre les inégalités et au soutien des droits, de la paix et de la prospérité dans le monde. Les membres de Coopération Canada travaillent d’un océan à l’autre pour mobiliser des milliers de personnes durant cette semaine. Ils sont dans les écoles, les universités et les bibliothèques, dans les marchés fermiers intérieurs et dans les cinémas, ici sur la Colline du Parlement, et même lors des grands matchs de hockey, pour parler de la différence que le développement international et l’aide humanitaire du Canada font dans le monde entier pour sauver et changer des vies. 

Ces discussions se déroulent à un moment où le monde est confronté à de multiples crises qui se cumulent les unes les autres, et où le monde se sent plus en danger et incertain qu’il ne l’a été depuis très longtemps. 

En 2023, on estime que quelque 339 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire, soit une augmentation de 25 % par rapport à l’année dernière. Au moins 222 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire, dont quelque 45 millions de personnes menacées de famine, dans ce que l’ONU appelle « la plus grande crise alimentaire mondiale de l’histoire moderne ». Ces besoins records sont alimentés par une série de crises qui s’entrecroisent, notamment l’invasion de l’Ukraine par la Russie, la pression exercée sur les systèmes alimentaires mondiaux, les chocs économiques tout au long de la pandémie de COVID-19 et l’impact ultérieur de la pandémie, ainsi que l’urgence climatique. 

 

MicrosoftTeams-image-48

 

Au Canada, nous ne sommes pas à l’abri de ces défis ou de ces crises. Ils affectent directement notre prospérité économique. Ils ont un impact sur notre sécurité. Et vont à l’encontre de nos valeurs, de notre croyance dans les droits de la personne, l’équité entre les genres, la démocratie et la justice. 

Dans ce contexte, distingué-e-s sénateur-trice-s, j’ai trois messages à vous transmettre aujourd’hui. 

Premièrement, le Canada doit considérer l’aide internationale comme un investissement intelligent et stratégique. Il ne s’agit pas de charité. C’est un investissement pour soutenir la démocratie et le développement dans des pays où les droits, en particulier ceux des femmes, des filles, des personnes de genre différent et des minorités, sont menacés. Elle garantit des services de base à un moment où de nombreux pays sont aux prises avec des dettes et des défauts de paiement. Elle nous donne un poids et une influence en matière de diplomatie et de politique étrangère en faisant correspondre nos paroles aux investissements et aux actions. Elle nous aide à négocier des accords qui correspondent à la fois à nos valeurs et à nos intérêts stratégiques. Ce n’est pas seulement la bonne chose à faire, c’est aussi la chose intelligente à faire. 

Le gouvernement en est conscient : il s’est engagé à augmenter chaque année l’aide internationale du Canada d’ici 2030 afin de réaliser les objectifs de développement durable des Nations Unies. 

Deuxièmement, l’aide internationale canadienne fonctionne. Elle fait une différence dans la vie de millions de personnes dans le monde. Le Canada a été un chef de file dans la lutte pour les droits des femmes au Honduras, la protection des réfugiés en Ukraine, la liberté de la presse au Sud-Soudan, la protection de la minorité Rohingya au Bangladesh et au Myanmar, la gouvernance démocratique inclusive en République démocratique du Congo et, comme je l’ai dit, les organisations canadiennes se mobilisent en ce moment même pour fournir une aide humanitaire vitale à la suite du tremblement de terre dévastateur de cette semaine. 

Bien que je défende l’efficacité de l’aide internationale et que j’appelle à un engagement audacieux du Canada à l’échelle mondiale, je reconnais également que le monde évolue rapidement et que le système mondial de développement et d’aide humanitaire doit changer lui aussi. Nous devons débloquer de nouvelles sources de financement pour faire tout ce qui est possible pour atteindre les Objectifs de développement durable. Nous devons changer nos méthodes de travail, en tant que gouvernements et en tant que société civile, afin de transférer le pouvoir, les ressources et la prise de décision vers ceux et celles qui sont les plus touché-e-s par ces crises qui s’aggravent. Nous devons affiner la manière dont nous opérationnalisons l’engagement et l’action à l’échelle mondiale dans les divers piliers de la politique étrangère canadienne et agir de manière à reconnaître que, dans les endroits où ces crises sont le plus durement ressenties, la diplomatie, la sécurité, le commerce, les opérations de paix, le développement et l’action humanitaire sont tous nécessaires, complémentaires et interdépendants. 

Mon troisième et dernier point est court et simple : les Canadien-ne-s soutiennent l’engagement mondial et l’aide internationale du Canada. Nous ressentons et voyons l’impact des crises convergentes et comprenons que l’aide internationale est un investissement dans le monde dans lequel nous voulons tous et toutes vivre. En effet, dans un sondage Abacus réalisé la semaine dernière, 63 % des personnes interrogées ont déclaré qu’étant donné l’état du monde en ce moment, il est important ou très important que le Canada continue d’investir dans le soutien au développement et aux droits de la personne à l’étranger. Oui, nous nous attendons à un contexte fiscal difficile, avec une augmentation des taux d’intérêt, de l’inflation et une croissance potentiellement lente. Oui, il y a des défis que nous devons relever ici au Canada. Mais j’espère que ceux et celles d’entre nous qui ont la chance d’habiter au Canada peuvent comprendre qu’un pays comme le nôtre doit et peut s’attaquer aux problèmes ici au Canada tout en s’engageant au-delà de nos frontières. Nous pouvons nous soucier du Canada tout en nous préoccupant du monde. C’est la bonne chose, et la chose intelligente, à faire.   

Célébrez la SDI2023 avec Coopération Canada

Célébrez la SDI2023 avec Coopération Canada

Chaque année, dans le cadre de la Semaine du développement international (SDI), les Canadien-ne-s sont invité-e-s, d’un océan à l’autre ainsi qu’à l’étranger, à participer à des activités et à célébrer leur contribution à la lutte contre la pauvreté et à l’édification d’un monde plus pacifique, plus inclusif et plus prospère. Cette année, la SDI2023 aura lieu du 5 au 11 février. 

Coopération Canada accueillera et participera à une série d’événements spéciaux pour célébrer l’excellence et l’impact de l’aide internationale canadienne et pour demander au gouvernement du Canada de tenir ses promesses d’augmenter l’aide internationale. 

Le monde est confronté à de multiples crises, et le Canada n’est pas à l’abri de ces défis mondiaux. L’aide internationale est un investissement stratégique en cette période d’insécurité mondiale. Le 7 février 2023, Coopération Canada et ses membres passeront une journée sur la Colline du Parlement pour parler aux membres du Parlement de l’importance stratégique de l’aide internationale et de la différence qu’elle fait dans la vie de millions de personnes dans le monde. Veuillez noter qu’il s’agit d’une activité réservée aux membres de Coopération Canada. 

Le 9 février 2023, de 16 h à 17 h HNE, Coopération Canada reconnaîtra l’excellence en matière d’aide humanitaire et de développement international lors de la cérémonie annuelle de remise des prix de Coopération Canada en remettant les prix Innovation et Impact, présentés en collaboration avec l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et les administrateur-trice-s du prix Lewis Perinbam. Le ministre du Développement international, l’honorable Harjit S. Sajjan, prononcera le discours principal lors de cette cérémonie. Inscrivez-vous ici et réservez une heure dans votre agenda pour vous joindre à nous et célébrer nos collègues exceptionnel-le-s.

Coopération Canada co-organise également une réception parlementaire le 8 février 2023, en partenariat avec ONE, Résultats, le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE) et le Groupe de travail canadien sur les politiques d’éducation internationale (CIEPWG). Veuillez noter que cette activité est réservée aux membres de Coopération Canada. 

Coopération Canada co-organisera également avec la Fondation Aga Khan Canada (AKFC) le 9 février de 9 h à 11 h HNE, une conversation sur la progression dans l’incertitude du développement humain. Dans le contexte de la récente publication du Rapport mondial sur le développement humain 2021-2022 du PNUD, des décideurs et des hauts dirigeants du développement international discuteront de l’incertitude et des responsabilités que nous avons tous pour faire progresser le développement humain. Vous pouvez assister en personne à la Délégation de l’Imamat Ismaili (199, promenade Sussex, Ottawa) ou en ligne via Zoom. Veuillez indiquer votre préférence de participation lors de votre inscription. 

Pendant la SDI, de nombreuses activités se déroulent, et nous souhaitons vous fournir une liste d’événements organisés par nos programmes et nos membres pour vous aider à vous engager, à faire du plaidoyer et à célébrer. 

 

Bonne Semaine du développement international 2023 ! 

Une conversation avec le nouveau ministre canadien du Développement international

Une conversation avec le nouveau ministre canadien du Développement international

Coopération Canada a collaboré avec des coalitions sœurs, dont l’Association canadienne des professionnels du développement international (ACPDI), le Réseau action climat (CAN-Rac), le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE), le Réseau de coordination des conseils (RCC) et le Réseau Dignité Canada, pour planifier et organiser une conversation avec le nouveau ministre du Développement international du Canada, l’honorable Harjit Sajjan, aussi ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique du Canada. En amont de l’événement, les coalitions ont consulté leurs membres sur les principales priorités et préoccupations en matière de coopération internationale du Canada. Cette synthèse présente un résumé des questions principales qui ont émergé lors de la conversation avec le ministre, ponctué de réflexions sur les attentes du secteur et les préoccupations soulevées lors de la conversation, ainsi que les implications pour les membres de Coopération Canada et les autres acteurs du secteur.

Le 3 février 2022, le ministre Sajjan a partagé sa vision de la coopération internationale du Canada avec un auditoire de plus de 470 représentant-e-s du gouvernement, de la société civile, du milieu universitaire et du secteur privé. Cette conversation a donné un coup d’envoi opportun aux activités de la Semaine du développement international qui s’est tenue du 7 au 11 février 2022.

 

Réflexions de Coopération Canada : https://staging.cooperation.ca/wp-content/uploads/2022/03/Bref-Ministeriel-FR-Offical.pdf

Les lauréats des Prix Coopération Canada 2021 ont été choisis

Les lauréats des Prix Coopération Canada 2021 ont été choisis

Les Prix Coopération Canada félicitent l’excellence et le mérite dans le milieu de la coopération internationale en décernant des prix à des individus ou des organisations qui se sont démarqué-e-s dans la dernière année. 

Le 9 février, Coopération Canada a remis le Prix Karen Takacs à Rita Morbia pour son leadership et son engagement exceptionnel dans la promotion de l’égalité des femmes. Rita illustre les qualités que possédait Karen Takacs, elle a activement promu les mouvements pour la paix et la démocratie, les droits des femmes et l’autodétermination des autochtones.  

Plus de détails sur le Prix Karen Takacs ici. 

Coopération Canada, en collaboration avec l’Entraide Universitaire Mondiale du Canada (EUMC) et les administrateurs du Prix Lewis Perinbam, ont décerné le Prix Innovation & Impact, individu, à Vinod Rajasekaran pour avoir développé Future of Good, un outil numérique de publication d’histoires, de nouvelles, d’analyses et de commentaires pour donner du sens à notre secteur. 

Plus de détails sur le Prix Innovation & Impact ici. 

Coopération Canada, en collaboration avec l’Entraide Universitaire Mondiale du Canada (EUMC) et les administrateurs du Prix Lewis Perinbam, ont également remis un Prix Innovation & Impact à l’organisme Cause pour son projet test d’innovation, « Mi Small Wef » No More :  Eradicating Child Marriage in Sierra Leone by Working with Men in Sierra Leone, West Africa. 

Plus de détails sur le Prix Innovation & Impact ici. 

Félicitations aux gagnant-e-s!