Ottawa, le 11 février 2021 – Ce soir, lors de sa cérémonie de remise de prix, Coopération Canada a annoncé les lauréats des prix de Coopération Canada 2020. Ce sont : Zaida Bastos, Kehkashan Basuet Développement international Desjardins (DID). 

 

Le Prix Karen Takacs 

Coopération Canada a remis à Zaida Bastos, ancienne Directrice du programme de partenariats de développement au Fonds du primat pour le secours et le développement mondial (PWRDF)le Prix Karen Takacs pour le leadership des femmes dans le développement international. 

 

Zaida a commencé à travailler avec le PWRDF en 1998. Au fil des années, elle a occupé plusieurs postes, notamment celui de Coordinatrice du programme Afrique et de Responsable du programme de financement externe. Au cours de sa carrière, elle a travaillé pour le Groupe de travail sur la réinstallation des réfugiés, pour l’UNESCO à Paris et au Programme des Nations unies pour le développement en Angola. Zaida est experte en développement communautaire, en égalité des genres et en développement organisationnel. Elle a travaillé à soutenir une formation efficace et l’intégration des politiques de prévention de l’exploitation et des abus sexuels au sein du PWRDF et avec les partenaires du PWRDF. 

 

D’après notre expérience en première ligne de la santé communautaire et du travail de développement au Burundi, nous ne pouvons penser à personne d’autre qui incarne mieux le double objectif du leadership collaboratif et de la promotion de l’égalité, de l’autonomisation et de la voix des femmes, a déclaré Cathryn Christensen, directrice des partenariats cliniques de Village Health Works et collègue de Zaida. 

Zaida Bastos (à gauche) en Tanzanie.

Les pairs et collègues de Zaida au PWRDF ainsi que les représentant-e-s des nombreuses agences de développement et organisations communautaires partenaires ont bénéficié de son soutien, de ses connaissances et de sa passion au cours de ses nombreuses années de travail dans le domaine du leadership des femmes dans le développement international, a déclaré Will Postma, directeur exécutif du PWRDF. 

 

À propos du Prix Karen Takacs 

Karen Takacs était une dirigeante célèbre et appréciée de la communauté internationale canadienne. Pendant plus de 20 ans, Karen a travaillé sans relâche pour améliorer la vie et faire progresser les droits des femmes et des jeunes filles aux niveaux local, national et international, et a été un catalyseur de la collaboration dans le secteur international canadien. Tout au long de sa vie, Karen a été admirée pour sa capacité à motiver et à rassembler les gens autour d’une cause commune. Par ses encouragements, sa générosité et son humour, Karen a su mobiliser et soutenir les autres. Après le décès de Karen en 2015, Coopération Canada (alors le Conseil canadien pour la coopération internationale) a créé un prix pour honorer sa contribution inestimable à la lutte pour la justice sociale et économique, et pour célébrer le leadership collaboratif unique dont elle a fait preuve tout au long de sa carrière, y compris lorsqu’elle était présidente du conseil d’administration de Coopération Canada.  Pour la communauté canadienne du développement mondial, le prix Karen Takacs est un symbole de féminisme, de collaboration, de défense des droits, de mentorat et de résilience. 

 

Les Prix de l’Innovation et de l’impact 

Kehkashan Basu (fondatrice et présidente de la fondation Green Hope) et Développement international Desjardins (DID) sont les lauréats des Prix de l’Innovation et de l’impact 2020 en l’honneur de Lewis Perinbam, présentés par Coopération Canada et Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC), en collaboration avec les administrateurs du prix Lewis Perinbam. 

 

Leader de la jeunesse, influenceuse mondiale, écologiste et défenseuse des droits des femmes et des enfants, Kehkashan Basu est décrite par ses pairs comme une pionnière qui remet en question le statu quo et brise les restrictions et tabous sociaux qui entravent le progrès et les droits des générations futures. Elle est la fondatrice et la présidente de l’entreprise mondiale d’innovation sociale la fondation Green Hope, qui travaille au niveau local dans 16 pays, en donnant des moyens d’action aux jeunes, en particulier ceux et celles issu-e-s de communautés vulnérablesparmi lesquelles les réfugié-e-s syrien-ne-s, les réfugié-e-s Rohingya, les enfants de prisonniers au Népal et au Kenya, et les communautés affectées par le syndrome de Covid au Bangladesh et au Libéria.  

 

Avec la COVID et toutes les autres crises actuelles auxquelles l’humanité est confrontée, il est si facile et tentant de se décourager et de se retirer dans nos bulles, a déclaré Jean-Marc Mangin, président du conseil d’administration du prix Lewis Perinbam. “Le défaitisme n’a jamais été dans l’ADN de Lewis Perinbam. La lauréate de cette année du prix Impact en l’honneur de Lewis PerinbamKehkashan Basu, incarne pleinement son courage d’imagination et son attitude de battant que notre époque exige.

Kehkashan Basu prenant la parole aux Nations unies à l’occasion de la Journée internationale de la paix de 2019 (New York)

 

Coopération Canada et l’EUMC ont décerné à Développement international Desjardins (DID) le Prix Impact et Innovation – Organisation pour son approche transformatrice dans l’augmentation du pouvoir économique des agriculteurs et agricultrices en Colombie. L’organisation a utilisé des moyens novateurs et porteurs d’impact grâce à la conception de l’application mobile DECISION, qui facilite le processus d’analyse des demandes de crédit sur place et favorise l’inclusion financière des agriculteurs et agricultrices. À la fin du projet, 136 000 crédits agricoles avaient été accordés à 80 000 agriculteurs et agricultrices ; 15 000 agriculteurs et agricultrices (57% des bénéficiaires) avaient reçu une éducation financière, et ces chiffres continuent de grimper. 

 

Avec son initiative, Développement international Desjardins (DID) a contribué à rendre le secteur financier agricole colombien plus inclusif, plus efficace et plus sûr pour les agriculteurs et les agricultrices. 

 

Kehkashan Basu et Développement international Desjardins (DID) sont des leaders qui incarnent les valeurs et les principes de ces prix, a déclaré Nicolas Moyer, directeur général de Coopération Canada. Ils ont tous deux fait preuve d’une volonté d’être innovants dans leur travail, dont l’impact se fera sentir pendant de nombreuses années. 

 

 

À propos du Prix de l’Innovation et de l’impact 

 

Chaque année, Coopération Canada et les administrateurs du Lewis Perinbam célèbrent et reconnaissent les personnes et les organisations de la société civile (OSC) canadiennes qui font un travail efficace et novateur. 

 

Coopération Canada définit une pratique innovante comme un nouveau moyen ou une nouvelle approche plus efficace pour relever les défis du développement et améliorer les conditions de vie des plus vulnérables dans le monde.  Une pratique innovante peut prendre de nombreuses formes. Il peut s’agir d’une nouvelle innovation dans un contexte particulier, qui a néanmoins été éprouvée ailleurs.  Une pratique innovante peut prendre la forme d’une approche, d’une technologie, d’un modèle économique ou modèle d’affaires, d’une pratique en matière de politique, d’un partenariat et plus encore. Une pratique innovante devrait s’aligner aux Principes de Whistler pour accélérer l’impact sur le développement pour exercer un impact à travers l’innovation. 

 

 

En l’honneur de Lewis Perinbam : 

Lewis Perinbam, O.C. (1925-2007) a été un pionnier dans le développement du secteur du développement international au Canada. Il fût le Directeur exécutif fondateur du CUSO, le premier Secrétaire général à temps plein de la Commission nationale du Canada pour l’UNESCO et Président directeur général d’EUMC. Il est entré au service de la naissante Agence canadienne de développement international en 1969 et est devenu Directeur fondateur de sa Division des Organisations non gouvernementales. Il a ensuite été nommé Vice-président du Programme de partenariat canadien où il a lancé plusieurs programmes qui ont fait du Canada un chef de file en matière de collaboration entre la société civile et le gouvernement. En 2000, il a dirigé le Groupe de travail sur la participation des minorités visibles dans la fonction publique, qui a entraîné de profonds changements dans l’ensemble du gouvernement. Ces prix qui reconnaissent son exceptionnelle contribution lancent un appel à l’action en nous rappelant qu’une innovation ambitieuse à l’échelle du système est toujours possible, et lancent un appel à l’action. 

 

Pour plus de renseignements 

Kat Guerin
Gestionnaire des communicationsCoopération Canada
kguerin@cooperation.ca  613-222-3009 

 

Stephanie Leclair
Gestionnaire en chef, communications ephilanthropieEUMC
sleclair@wusc.ca  / 613-761-3714