Site equitasintl EQUITAS

Equitas commande l’évaluation de son programme Promouvoir l’Égalité à travers l’Éducation aux Droits Humains (PETEDH). Il s’agit d’une initiative de cinq ans (2019-2024) soutenue principalement par Affaires Mondiales Canada et mise en oeuvre au Burkina Faso, en Haïti, au Kenya, au Sénégal et en Tanzanie. Le programme comprend également des composantes internationales ciblant un public mondial d’éducatrices et d’éducateurs en droits humains, dispensées en personne et en ligne.

L’évaluation sera menée par un-e consultant-e externe ou une équipe de consultant-e-s avec l’appui de consultant-e-s locaux pour effectuer le travail de terrain au Burkina Faso, en Haïti et au Kenya. La personne cheffe de l’équipe d’évaluation sera chargée de livrer les principaux produits de l’évaluation et coordonnera le travail de tous les autres membres de l’équipe, y compris les consultant-e-s locaux, pendant toutes les phases du processus d’évaluation, en veillant à la qualité des résultats et à l’application de la méthodologie, ainsi qu’à la livraison en temps voulu de tous les produits.

 

Description de l’intervention à évaluer

Le projet Promouvoir l’Égalité à travers l’Éducation aux Droits Humains » (PETEDH) contribue à renforcer l’autonomie des femmes et des filles en leur fournissant les connaissances, les compétences et les outils efficaces pour assumer leur leadership et faire progresser l’égalité de genre dans leurs communautés. Le projet contribue à l’autonomisation des femmes et des filles en se concentrant sur :

  1. Un leadership accru des femmes dans les initiatives de mobilisation communautaire qui font progresser l’égalité de genre ;
  2.  Une collaboration renforcée entre les organisations féminines et les groupes de défense des droits humains pour faire progresser l’égalité de genre ;
  3. Des possibilités accrues pour les organisations féminines d’influencer les détenteurs d’obligations pour qu’ils remplissent leurs obligations en matière de droits humains liés à l’égalité de genre.

Chacun de ces trois niveaux de résultats s’appuie sur le renforcement de la capacité des organisations féminines et de droits humains à appliquer une perspective de genre, une approche fondée sur les droits humains et une optique intersectionnelle pour lever les obstacles à la participation des femmes et des filles aux processus de prise de décision qui affectent leurs vies.

Les activités du projet sont mises en oeuvre dans cinq pays : Burkina Faso, Haïti, Kenya, Sénégal et Tanzanie. Equitas a établi des partenariats avec des organisations locales et des éducatrices et éducateurs expérimentés en droits humains pour aborder les questions de droits humains et d’égalité de genre. En plus des cinq pays, le projet comprend le Programme International de Formation aux Droits Humains (PIFDH) au Canada (interrompu en raison de la pandémie de COVID-19), les programmes régionaux de formation en Afrique de l’Est et de l’Ouest, une nouvelle initiative mondiale par le biais de la formation en ligne appelée Connectons pour les droits, ainsi que le volet de développement et de partage des connaissances.

Remarque : le PIFDH, les sessions régionales de formation en Afrique de l’Est et de l’Ouest et la formation en ligne ne font pas l’objet de cette évaluation.

 

Objectif de l’évaluation

Les objectifs spécifiques de l’évaluation sont les suivants :

  • Évaluer dans quelle mesure le projet atteint les résultats prévus concernant les droits des femmes et l’égalité de genre dans les communautés cibles ;
  • Fournir des résultats, des leçons apprises, des conclusions et des recommandations pour renforcer le travail d’Equitas en matière d’éducation aux droits humains et pour informer la programmation actuelle et future d’Equitas sur la promotion de l’égalité de genre.

L’évaluation est une évaluation à mi-parcours. Elle portera sur les activités menées dans les cinq pays cibles du projet (Burkina Faso, Haïti, Kenya, Sénégal et Tanzanie) qui ont eu lieu depuis le début du projet (avril 2019) jusqu’au moment de l’évaluation.
L’évaluation comprendra des visites sur le terrain de l’équipe d’évaluation au Sénégal et en Tanzanie. Dans les trois autres pays, l’évaluation, avec une portée éventuellement moindre, sera menée par des consultant-e-s locaux avec le soutien et la supervision de l’équipe d’évaluation.

 

Portée et responsabilités du travail de l’équipe d’évaluation

L’équipe d’évaluation réalisera l’évaluation en conformité avec les « Normes de qualité pour l’évaluation du développement » de l’OCDE/CAD (2010) et les meilleures pratiques en matière d’évaluation.
L’équipe d’évaluation aura la responsabilité générale de :

  • Gérer l’évaluation en suivant le plan de travail approuvé par Equitas.
  • Préparer et soumettre tous les produits livrables à la révision et à l’approbation d’Equitas selon le calendrier convenu.
  • Rendre compte régulièrement des progrès à Equitas
  • Réaliser le travail de terrain au Sénégal et en Tanzanie et l’atelier des parties prenantes dans ces pays.
  • Préparer les termes de référence pour l’embauche de consultant-e-s locaux (le cas échéant), en collaboration avec Equitas.
  • Identifier des consultant-e-s locaux au Burkina Faso, en Haïti et au Kenya pour effectuer un travail de terrain dans ces pays dans le cadre de cette évaluation.
  • Soutenir et superviser les consultant-e-s locaux et assurer l’assurance qualité de leur travail.
  • Participer aux débriefings avec les principales parties prenantes sur les principaux résultats et recommandations de l’évaluation.

Equitas encourage les soumissionnaires à affiner davantage la portée de l’évaluation, les questions d’évaluation et la méthodologie.

 

Portée et responsabilités du travail d’Equitas

Equitas sera responsable de :

  •  Organiser une réunion de présentation du projet avec l’équipe d’évaluation
  • Soumettre les documents du projet à l’équipe d’évaluation
  •  Assurer la logistique et le financement des déplacements de l’équipe d’évaluation au Sénégal et en Tanzanie (aller-retour).
  •  Aide à l’organisation de réunions avec les parties prenantes
  • Accompagner l’équipe d’évaluation pendant le travail sur le terrain au Sénégal et/ou en Tanzanie.
  • Organiser des ateliers d’évaluation et de validation avec l’équipe d’évaluation.
  • Soutenir l’équipe d’évaluation en matière de logistique et d’organisation des réunions.
  • Gérer les aspects logistiques et financiers liés au travail des consultant-e-s locaux.
  • Recueillir les commentaires des parties prenantes sur le projet de rapport et les soumettre à l’équipe d’évaluation
  • Examiner et fournir un retour d’information sur tous les produits livrables en temps opportun.
  • Diffuser les résultats de l’évaluation.

Résultats attendus

Le but de cette évaluation est de fournir une appréciation indépendante de l’atteinte ou du progrès vers les résultats immédiats et intermédiaires à mi-parcours de la réalisation du projet afin de fournir des constants pertinents, des leçons apprises et des recommandations qui aideraient Equitas et ses partenaires à guider et à améliorer leurs programmes d’éducation aux droits humains actuels et futurs. L’évaluation est de nature hybride, combinant des approches et examinant à la fois les aspects formatifs et sommatifs du projet. Les résultats de cette évaluation seront utilisés dans le but de :

I. Informer Equitas, ses partenaires, les bailleurs de fonds et autres parties prenantes clés des contributions des composantes clés du programme aux résultats attendus de l’intervention.
II. Informer la prise de décision concernant la conception, la gestion et la mise en oeuvre de projets futurs.
III. Consolider l’apprentissage d’Equitas et des partenaires de mise en oeuvre sur la promotion de l’égalité de genre par le biais d’initiatives d’éducation aux droits humains.
IV. Évaluer la validité de la théorie du changement des programmes d’Equitas.

 

Durée et lieu

Dates de début et de fin de l’évaluation :
13 juin – 30 novembre 2022

Localisation :
À distance, avec travail sur le terrain au Sénégal et en Tanzanie, de préférence entre fin août et fin septembre 2022.

 

Qualifications des consultant-e-s

Personne cheffe de l’équipe d’évaluation

  • Au moins 5 ans d’expérience avérée dans l’évaluation de projets et de programmes de développement international.
  • Au moins 5 ans d’expérience dans la conduite d’évaluations d’interventions basées sur le genre et les droits humains.
  • L’expérience de l’évaluation de projets liés à l’éducation aux droits humains sera considérée comme un atout majeur.
  • L’expérience de l’évaluation de projets financés par Affaires Mondiales Canada et de la programmation axée sur les résultats sera considérée comme un atout.
  • Expérience professionnelle pertinente démontrée dans la conception, la gestion et la conduite de processus d’évaluation avec de multiples parties prenantes, en utilisant des approches participatives, la conception et la mise en oeuvre d’enquêtes, ainsi que la planification, le suivi et la gestion de projets.
  • Connaissance méthodologique avérée des évaluations, y compris des approches participatives à méthodes mixtes.
  • D’excellentes compétences en communication écrite et orale en anglais et en français sont essentielles pour ce mandat.
  • Expérience en tant que personne cheffe d’équipe, sensibilité culturelle avérée et expérience des approches participatives.
  • Expérience de la conduite d’évaluations en Afrique. Une expérience directe au Sénégal et/ou en Tanzanie sera considérée comme un atout.
  • Capacité à mener des évaluations de haute qualité, à respecter les délais et à répondre aux demandes et aux commentaires fournis en temps opportun et de manière appropriée.
  • Solides compétences analytiques et conceptuelles permettant de synthétiser et de présenter clairement les résultats, de tirer des conclusions pratiques, de formuler des recommandations et de préparer des rapports bien rédigés en temps opportun.

Processus d’application

Tous les soumissionnaires doivent soumettre les documents suivants dans le cadre de leur proposition :

  • Lettre d’intérêt, comprenant la confirmation de la disponibilité dans le délai indiqué, et soulignant comment le ou la consultant-e/l’équipe répond à l’expertise et aux qualifications requises énumérées.
  • Proposition complète montrant que les exigences énumérées dans les présents termes de référence sont respectées.
  •  Total des honoraires de consultant-e (à l’exclusion des vols internationaux, du transport dans le pays, de l’hébergement et des repas)
  • CV de chacun des membres de l’équipe d’évaluation, y compris le portefeuille des travaux antérieurs en rapport avec le présent mandat.
  • Deux échantillons de rapports d’évaluation antérieurs
  • Au moins deux références récentes et pertinentes pour des mandats similaires.

 

Les soumissionnaires doivent soumettre leur candidature complète pour cette consultation à Nazik El Yaalaoui (nelyaalaoui@equitas.org) avec pour objet « Évaluation à mi-parcours du programme PETEDH d’Equitas ».

Date limite de dépôt des propositions : 24 mai 2022, 23h59 EST.

Les propositions incomplètes ne seront pas prises en considération. Equitas ne contactera que les candidat-e-s présélectionné-e-s.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à nelyaalaoui@equitas.org