Le Groupe consultatif sur la lutte contre le racisme, réuni par Coopération Canada, lance le Cadre sur l’antiracisme pour le secteur de la coopération internationale du Canada

Le Groupe consultatif sur la lutte contre le racisme, réuni par Coopération Canada, lance le Cadre sur l’antiracisme pour le secteur de la coopération internationale du Canada

Coopération Canada est fier d’annoncer le lancement du Cadre sur l’antiracisme pour le secteur de la coopération internationale du Canada, élaboré par notre groupe consultatif indépendant après des mois de consultations. Vous trouverez ci-dessous leur déclaration. 

*** 

Nous sommes infiniment reconnaissants aux collègues, allié-e-s et critiques de notre secteur qui ont contribué à l’élaboration du cadre antiraciste. Il s’agit d’un véritable effort collectif qui, nous l’espérons, accélérera notre évolution collective vers un secteur plus antiraciste. 

Ce Cadre est une reconnaissance formelle de la responsabilité du secteur de la coopération internationale dans la lutte contre le racisme systémique, ce qui constitue un pas important vers une action intentionnelle, continue et la promotion des droits de la personne. Mais le Cadre est bien plus que cela : c’est un levier collectif pour une plus grande responsabilisation et la disponibilité de données sur la justice raciale, des organisations plus équitables, des récits plus dignes écrits sur et par notre secteur. Il vise également à susciter une multitude d’initiatives de collaboration pour des efforts antiracistes proactifs et l’amplification des voix des personnes noires, autochtones et autres personnes racialisées au Canada ainsi qu’à l’étranger. 

En adhérant officiellement au Cadre, 78 organisations de taille, d’objectif caritatif et de situation géographique divers se sont engagées à travailler au sein de leurs institutions, avec leurs organisations pairs et leurs partenaires, ainsi qu’avec le grand public, pour faire progresser une action antiraciste résolue. Le Cadre, disponible ici en anglais et en français, présente les engagements clés qui représentent les points de référence minimaux pour des changements antiracistes significatifs. Avec comme engagement principal de mettre l’accent sur les employés, les bénévoles, les partenaires et les autres parties prenantes noir-e-s, autochtones et autres personnes racialisées, le Cadre vise à transformer les organisations de coopération internationale, les récits que nous promouvons et le travail que nous et nos partenaires effectuons. 

Le Cadre est assorti d’un indicateur général, qui sert de référence aux enquêtes annuelles que les signataires sont invités à soumettre. Lesdites enquêtes sont élaborées et analysées par une Équipe stratégique, qui est codirigée par les acteur-trice-s du secteur et qui produira des rapports annuels contenant des recommandations pour les efforts collectifs et institutionnels du secteur. Ces recommandations seront présentées au Groupe de travail et au grand public le 21 mai 2021. Les rapports annuels permettront de faire ressortir les tendances, de guider les actions les plus efficaces et d’aider les acteur-trice-s du secteur à se porter mutuellement garants de la priorisation des efforts antiracistes dans leurs organisations et leur travail. 

Nous remercions les organisations signataires, dont le personnel et les dirigeant-e-s ont déclaré leur engagement à contribuer à un avenir plus équitable et plus juste sur le plan racial. Ce cadre ne représente pas tout ce que nous ferons, mais c’est un début. Dans les semaines à venir, nous souhaitons bâtir autour de ce cadre collectif et mettre en place des structures inclusives permettant aux signataires de progresser dans la réalisation des engagements pris en vertu de celui-ci et de soutenir les partenaires internationaux et nationaux travaillant sur des objectifs similaires, en particulier ceux dirigés par des Noir-e-s, des autochtones et d’autres groupes racialisés. Ce cadre n’est ni parfait ni définitif. Comme l’indique notre lettre ouverte au secteur : “Ce n’est que le début, et nous sommes impatients de commencer ce travail avec vous”. 

Solidairement,  

Le groupe consultatif sur la lutte contre le racisme, réuni par Coopération Canada 

 

Liste des organisations signataires 

 

ADRA Canada 

Aide à l’enfance Canada 

AIPEO Canada 

Alberta Council for Global Cooperation 

Alternatives  

Association canadienne d’études du développement international 

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI) 

Banque canadienne de grains 

Canada Sierra Leone Friendship Society Inc. 

Canada World Youth – Jeunesse Canada Monde 

Canadian Christian Relief & Development Association (CCRDA) 

Canadian Feed the Children 

CARE Canada 

Carrefour international bas-laurentien pour l’engagement social (CIBLES) 

CECI (Centre d’études et de coopération internationale) 

Children Believe 

Clowns Sans Frontières 

Coady International Institute 

Coalition humanitaire 

Coalition interagence SIDA et développement

CODE 

Comité de Solidarité/Trois-Rivières 

Conseil de la Colombie-Britannique pour la coopération internationale 

Conseil de l’Atlantique pour la coopération internationale 

Conseil manitobain pour la coopération internationale 

Conseil ontarien pour la coopération internationale 

Coopération Canada 

Croix-Rouge canadienn 

Crossroads International / Carrefour International 

Cuso International 

Développement et Paix – Caritas Canada 

Développement, Expertise et Solidarité Internationale (DESI) 

Doctors Without Borders/Médecins Sans Frontières (MSF) Canada 

Église Unie du Canada 

Entraide universitaire mondiale du Canada 

Equitas 

Ethiopiaid Canada 

FairTrade Canada 

Fondation Aga Khan Canada 

Fondation canadienne pour l’audit et la responsabilisation 

Fondation Paul Gérin-Lajoie 

Fondation Village Monde 

Fonds Égalité 

FSA Université Laval 

Global Health Projects, University of Calgary 

Grands Défis Canada 

Ingénieurs Sans Frontières 

Inter Pares 

International Teams Canada 

IRIS Mundial 

Islamic Relief Canada 

Mennonite Economic Development Associates

Mennonite Central Committee Canada

Mission inclusion 

Northern Council for Global Cooperation 

Oxfam Canada 

Oxfam-Québec 

Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants 

Partners in Health Canada 

Peace Africa Alliance Consulting, Educating and Training Centre (PAACET) 

Presbyterian World Service & Development 

Radios rurales internationales 

Rayjon Share Care of Sarnia, Inc. 

Réseau de coordination des conseils 

Résultats Canada 

Saskatchewan Council for International Cooperation 

Solidarité Montérégie Amérique Centrale 

Teach Peace Development 

Tearfund Canada 

Tenth Church Vancouver 

The Dallaire Institute for Children, Peace and Security 

the Jane Goodall Institute of Canada 

The Wellspring Foundation for Education 

Trade Facilitation Office Canada/Bureau de promotion du commerce Canada 

Ujeengo Global Community 

VIDEA 

Vision Mondiale 

World Renew 

YMCA Canada 

 

Lettre ouverte du groupe de travail sur l’Antiracisme

Lettre ouverte du groupe de travail sur l’Antiracisme

 

 

 

 

Cher-e-s collègues,

Nous espérons que votre 2021 a bien commencé. Le groupe consultatif sur la lutte contre le racisme, réuni par Coopération Canada, a finalisé le cadre de lutte contre le racisme pour notre secteur. Le groupe souhaite remercier tous ceux et toutes celles qui ont contribué à la version actuelle et invite toutes les organisations canadiennes travaillant dans le domaine de la coopération internationale à la signer. Pour plus d’informations sur le cadre et le processus de signature, veuillez consulter la lettre ouverte ci-dessous et les ressources ci-jointes.

***

 

Cher-e-s collègues, alliés et sympathisants du secteur canadien de la coopération internationale,

 

Nous vous remercions d’avoir participé à nos travaux au cours de l’année écoulée. Nous avons en effet uni nos efforts, nos expériences et nos idées, en vue d’envisager des possibilités d’action collective contre le racisme. En tant que praticiens de la coopération internationale, nous nous consacrons personnellement et professionnellement à faire avancer les mandats de nos organisations, à soutenir nos partenaires et à améliorer un secteur qui vise à contribuer à un monde plus sain, plus sûr, plus équitable et plus durable pour nous tous. Travaillant dans le contexte canadien, nous sommes également conscient-e-s des différentes formes de privilège et de responsabilité pour faire face aux méfaits des préjugés racistes, qui continuent d’exister dans les processus, les institutions et les systèmes internationaux.

À la suite d’une enquête menée auprès de ses 90 organisations membres, Coopération Canada a réuni un groupe consultatif à partir de l’été 2020. Depuis lors, ce groupe consultatif avait pour objectif de fournir une plateforme à partir de laquelle nos approches collectives de la lutte contre le racisme peuvent prendre forme. Nous nous sommes engagés dans ce travail en faisant preuve d’empathie, mais aussi en reconnaissant que notre secteur doit effectivement donner la priorité aux efforts délibérés de lutte contre le racisme. Sous l’impulsion du principe de l’action collective, nous avons défini un cadre pour les efforts de lutte contre le racisme du secteur de la coopération internationale du Canada qui reflète nos engagements institutionnels et guide la responsabilité de notre secteur dans ce travail. Nous avons convoqué de nombreux forums, en cherchant ensemble des solutions, en nous appuyant sur nos réseaux informels de spécialistes, en faisant appel aux conseils et aux réactions de nos collègues, ami-e-s et allié-e-s, tant au Canada que dans le monde.

Tout au long de ces processus de consultation, nous avons fait de notre mieux pour assurer des canaux de communication ouverts, permettant à chacun(e) de suggérer des améliorations pour le cadre. Nous avons participé à des réunions de coalition, appelé les participants à discuter en profondeur des questions qui peuvent mettre mal à l’aise, examiné nos privilèges personnels et notre capacité à opérer des changements positifs, et nous avons invité chacun-e d’entre nous à accepter les changements déstabilisants qui accompagnent tout changement réel. Ce processus est loin d’être terminé. Toutefois, après des mois d’écoute et d’apprentissage, nous sommes prêts à présenter la dernière version du cadre de lutte contre le racisme de notre secteur et à vous inviter à le signer.

Nous espérons qu’en vous engageant dans ce cadre, vous manifestez votre volonté d’apprendre, de travailler avec d’autres et d’investir dans la promotion de processus, de politiques, de systèmes et de discussions organisationnelles qui contribuent à un secteur plus antiraciste. Nous savons que notre secteur, guidé par les déclarations internationales des droits de la personne, les valeurs d’égalité, de justice, de solidarité et de durabilité, doit continuellement s’améliorer pour faire progresser la justice sociale et raciale. En tant que signataire, vous manifestez votre volonté de le faire. Les signataires contribueront à la collecte de données sur les efforts de lutte contre le racisme de notre secteur. Par ailleurs, les signataires feront partis de divers groupes de travail afin de favoriser l’apprentissage collectif, élaborer des outils et des politiques, accélérer les approches en matière de justice raciale et renforcer les capacités individuelles et institutionnelles de lutte contre le racisme.

Ce cadre n’est ni parfait, ni définitif, encore moins notre dernière étape. Toutefois, il fournira un terrain d’entente, des instruments d’orientation et un élan pour un secteur de la coopération internationale plus antiraciste. Nous vous invitons à signer le cadre, à tendre la main à d’autres pour qu’ils fassent de même et à vous engager avec nous pour aller de l’avant. Ce n’est que le début, et nous sommes impatients de commencer ce travail avec vous.

 

Solidairement,

Hugues Alla, Coopération Canada
Nancy Burrows, L’Association québécoise des organismes de coopération internationale (l’AQOCI)
Marietou Diallo, Inter Pares
Jessica Ferne, le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE)
Rachel Logel Carmichael, Save the Children Canada
Odette McCarthy, Equitas
Gloria Novovic, Coopération Canada
Tiyahna Padmore, World Vision Canada
Aislynn Row, Coopération Canada
Maïka Sondarjee, l’Association canadienne d’études du développement international (ACEDI)
Simran Singh, CARE Canada
Musu Taylor-Lewis, the Canadian Foodgrains Bank
Unyime Abasi Odong, Coopération Canada

 

 
Prochaines étapes
Les signataires seront bientôt contactés pour en savoir plus sur ce qui est à venir et avec les instructions pour compiler une enquête de référence d’ici le 21 mars. Pour consulter les questions à l’avance, veuillez cliquer ici.
 

 

 

Signataires à partir du 5 février